Vente 25 Des Et Cqsrdth Juillet 2017 Moscourussie Parfums D9YHIE2W
PUBLICITÉ
Review Perfume ShrineClinique WhiteFragrance Aromatics In tBhQrsdCx
Accueil>Psychologie>Besoins et solutions>Le somnambulisme de l’enfant. Pas de panique!
Nina Sxqrdchbt Ricci Vinted Crème Main CBxoed
Besoins et solutions
PAR
Lucie Turgeon

Le somnambulisme est une parasomnie (anomalie du sommeil) particulièrement fréquente chez l’enfant. On estime, en effet, que près de la moitié des enfants âgés de 4 à 16 ans ont occasionnellement des crises de somnambulisme. «Bien que ce trouble du sommeil puisse apparaître à tout âge, il est surtout fréquent entre 5 et 10 ans, explique Antonio Zadra, professeur au département de psychologie de l’Université de Montréal et associé au Centre de l’étude du sommeil de l’hôpital du Sacré-Coeur. Il disparaît progressivement avec l’âge, de sorte qu’on pense que seuls de 2 à 4 % des adultes en souffrent.»

Le somnambulisme se manifeste par des comportements complexes et automatiques au cours du sommeil. L’enfant somnambule peut s’asseoir dans son lit et gesticuler ou encore déambuler lentement dans la maison. Il peut aussi accomplir des actes assez élaborés, comme manger, se servir à boire, se vêtir ou même sortir de la maison. Dans tous les cas, il a les yeux grands ouverts, mais il ne paraît pas voir clairement. Ses propos sont généralement inintelligibles ou dénués de sens. La crise dure habituellement quelques minutes (entre 5 et 30 minutes), puis l’enfant se recouche dans son lit. Au réveil, il ne se souvient pas ou très peu de cet événement.

Une immaturité du cerveau

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le somnambulisme n’est pas provoqué par des rêves. Il ne survient pas pendant les phases de sommeil paradoxal (caractérisé par les rêves), mais pendant le sommeil le plus profond. «Les somnambules, raconte Antonio Zadra, ont de la difficulté à passer du sommeil profond à l’état de veille. La transition ne se fait pas correctement.» Le somnambulisme serait, par conséquent, relié à une immaturité du cerveau. «Ce dernier, poursuit-il, est en train d’apprendre à gérer les différents stades du sommeil et il a de la difficulté à faire la transition entre l’état de sommeil et l’état de veille. Cela engendre les crises.» L’enfant somnambule se trouve donc dans une zone grise, car il est partiellement endormi et partiellement éveillé. «Cela explique, entre autres choses, pourquoi il arrive à se déplacer relativement bien dans son environnement », précise M. Zadra.

Une origine génétique

«Il y a une très forte composante génétique dans le somnambulisme», assure le professeur Zadra. Si l’un de ses parents est somnambule, l’enfant a de fortes chances de l’être également. Les probabilités augmentent si les deux parents le sont. «Cette prédisposition génétique est encore plus importante chez les enfants dont le somnambulisme persiste à l’âge adulte», poursuit-il. Cela dit, on sait également que les crises  de somnambulisme peuvent être déclenchées par la privation de sommeil. «Un jeune enfant qui se couche plus tard que d’habitude pour écouter un film ou à cause de la présence d’invités à la maison peut avoir des moments de somnambulisme», explique-t-il. Tout ce qui risque de perturber le sommeil peut déclencher une crise (que ce soit le bruit d’une déneigeuse, les pleurs d’un bébé ou les aboiements d’un chien). «Certains enfants sont somnambules quand ils sont malades et qu’ils ont de la fièvre», souligne Antonio Zadra. Des événements particulièrement stressants pour eux peuvent aussi constituer un facteur déclenchant, comme leur déménagement ou la séparation de leurs parents.

 

Page 2 | Faut-il s’inquiéter?

à lire également
Nina Sxqrdchbt Ricci Vinted Crème Main CBxoed
Nina Sxqrdchbt Ricci Vinted Crème Main CBxoed